S'ORIENTER AU MITAN DE LA VIE!

Publié le : | Par : Line Simard

Tags : emploi

Personnes marchant dans un sentier

Changer de carrière à 40 ou 50 ans, beaucoup en rêvent. Avec le prolongement de la vie au travail, même jusqu'à 65 ans, les gens se questionnent sur leur vie professionnelle.

Le déclencheur du changement est très variable. Licenciement, épuisement, maladie professionnelle, écoeurantites aiguës du milieu ou des collègues, croissance d'esntreprise et croissance de pression...la plupart des gens se décident lorsqu'ils sont acculés au mur.

À quarante ans, il reste encore plusieurs années pour le travail! 20 à 30 ans donc assez de temps pour faire un retour aux études et une excellente carrière! Ça vaut le coup d'investir!.

40 ans...Véronique, serveuse et gérante recherche un emploi moins difficile physiquement et aussi, plus valorisant. Elle décide de travailler à temps partiel et de retourner aux études en gestion des ressources humaines.

Pour les plus de 50 ans, il reste encore 15 ans de carrière à parcourir. Il importe de mettre ses compétences à profit dans un environnement compatible. Toutefois, il est moins question d'étudier à long terme.

50 ans...Ainsi, Jacinthe épuisée, quitte son emploi de préposée dans une ferme porcine. Son bilan l'amène à réorienter sa carrière à titre d'aide technique en pharmacie, emploi qui nécessite moins d'une année d'études.

S'orienter après 60 ans, c'est opter pour la qualité de vie. À ce stade, on recherche un revenu d'appoint, mais aussi quelque chose dans lequel on se sent utile, qui fait un sens ou encore qui offre l'opportunité d'être en contact avec les collègues ou les clientèles. Fini les horaires de 50 heures semaine. On veut mettre à profit ses acquis, mais surtout son savoir-être!

60 ans... Ainsi, Robert mécanicien industriel quitte son emploi pour des raisons de santé. Passionné depuis 10 ans par le tir à l'arc, il trouve un emploi d'entretien et de service à la clientèle au centre de tir. Ce travail mettra à profit son sens de l'observation, son intérêt pour la sécurité, sa polyvalence et sa facilité dans les relations interpersonnelles.

À 20 ANS ON DÉVELOPPE SON POTENTIEL.

À 40 ANS, ON S'ACTUALISE PLEINEMENT.

À À 50 ANS, ON VEUT METTRE SES COMPÉTENCES À PROFIT.

À 60 ANS, ON VEUT ÊTRE UTILE ET AVOIR UNE QUALITÉ DE VIE.



Catégories :  curriculum vitae, cv, emploi, réflexion



rejoignez-nous sur facebook